LA MAISON D'ACCUEIL SPECIALISEE (M.A.S.)


Les maisons d'accueil spécialisées (MAS) sont des établissements médico-sociaux destinés à accueillir des personnes dont le handicap, quelle que soit sa nature, nécessite une surveillance médicale importante.

Qu'est-ce qu'une maison d'accueil spécialisée ?

La MAS est un lieu d'accueil et de vie ouvert sur l'extérieur. Il existe trois modalités d'accueil :
  • l'accueil permanent, vocation première des MAS.
  • l'accueil de jour permettant d'alléger la charge qui pèse sur les familles ;
  • l'accueil temporaire.

A qui s'adresse t-elle ?

Aux personnes handicapées adultes n'ayant pu acquérir un minimum d'autonomie et dont l'état nécessite une surveillance médicale et des soins constants. Les personnes accueillies sont donc des personnes atteintes :

  • d'un handicap moteur ou somatique grave ;
  • d'un handicap intellectuel profond, lorsque ces personnes ne sont pas dangereuses, notamment pour elles-mêmes ;
  • de handicaps associés.

Y a t-il une limite d'âge pour être accueilli en MAS ?

L'admission se fait en général le plus près de la vingtième année. L'orientation est du ressort de la C.D.A.P.H.. Il n'y a pas d'âge maximum d'admission en MAS et il n'existe pas de limite d'âge mettant fin à son accueil.

Quelles sont les missions des MAS ?

  • l'hébergement et les besoins de la vie courante ;
  • l'aide et l'assistance constante qu'appelle l'absence d'autonomie (soins de maternage, de nursing, etc.);
  • les soins médicaux et paramédicaux
  • les activités occupationnelles, d'éveil, d'épanouissement, d'animation et l'ouverture à la vie sociale et culturelle.

Participation de la personne handicapée au coût de son hébergement ?

Le montant du forfait journalier hospitalier est à ce jour de 15 €. Il peut être pris en charge par l'aide sociale du département, de manière totale ou partielle.

Quelles sont les incidences financières en matière d'allocations ?

En ce qui concerne l'allocation compensatrice ou la prestation de compensation, celle-ci est maintenue durant les 45 premiers jours du séjour en MAS. Au-delà de cette période, elle est suspendue, et, si le bénéficiaire est reçu en accueil de jour, elle est réduite dans les conditions définies par la CDAPH.
Le montant de l'allocation adulte handicapé (A.A.H.) est réduit de la même façon, de manière à ce que son bénéficiaire conserve 30% de son montant mensuel après paiement du forfait journalier. Cependant, aucune diminution n'est opérée si le bénéficiaire a un enfant ou ascendant à charge ou si son conjoint ne travaille pas pour un motif reconnu valable par la C.D.A.P.H. (A ce sujet, voir notre rubrique droits/ressources)


  
 
 
  Bonnes adresses
M.D.P.H
Spécial Yvelines